Qui sont ces super héros?

(absents de la photo, les Justiciers gris et rose)

NOS ORIGINES

Un jour, à la suite d’un projet mésadapté pour leur quartier, les Justiciers urbains ont été frappés par le devoir d’accomplir le destin qui les unissait. Cette union leur a conféré des supers pouvoirs, dont la capacité de faire triompher le bien sur le mal ainsi qu’un «sens de l’urbain» les avertissant des dangers imminents.

.

NOTRE MISSION

Les Justiciers urbains aiment leur ville et se font un devoir de prendre part de façon constructive aux débats publics entourant les enjeux qui la touchent. Les Justiciers urbains sont un collectif de citoyens qui critiquent, posent des questions, soulèvent des enjeux et proposent des pistes de solutions pour améliorer Montréal. Ils soulignent également les initiatives porteuses qui font de Montréal un endroit unique où il fait bon vivre.

.

NOTRE OBJECTIF

Participer au débat public de façon constructive et intéresser les Montréalais à leur ville et aux enjeux qui la touchent.

 

LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI SAM/DIM
La bonne nouvelle du lundi Vox-pop Aimes-tu ton Mtl? ou Appel à tous
Les éditos des Justiciers Les chroniques* La suggestion du week-end Aucune publication régulière

Les chroniques : Le billet du Justicier noir (1er jeudi), le reportage du Justicier rouge (2e jeudi), UNi pour Montréal (3e jeudi) et le Justicier invité (4e jeudi).

.

QUI SONT LES JUSTICIERS URBAINS?

.

Les éditorialistes

Ben, le Justicier vert : Investi de la mission de défendre le Bien et de combattre le Mal dès les premiers instants de son éveil de Justicier, Ben veille jour et nuit sur votre quartier. La ville est son terrier, sa vigilance est son plus grand atout et la plume est son arme. Du journalisme jusqu’aux couloirs de l’Hôtel de ville, de la communication à la politique, Ben est un justicier de principes. Incorruptible, mélomane, biérophile, passionné et à l’affût des menaces, Ben est rationnel et émotif, stratège et impulsif drapé dans les couleurs d’un défenseur de l’environnement. Quand il sera grand, il s’appellera DJ Leningrad. Ben est le Justicier vert.

Étienne, le Justicier bleu : Resplendissant d’ambition, Étienne a toujours aimé jouer au docteur. Pratiquant en études urbaines, il est prêt à soigner et prévenir les maux qui affligent nos villes. De l’enseignement au transport, de la recherche à la stratégie politique, Étienne est le Justicier motivé, le Justicier érudit, le Justicier qui joue au hockey. Il aime les quartiers bien aménagés, le vin, le Canadien et le courage politique. Urbain jusque dans les trippes, talentueux et spontané, Étienne est un leader qui voit grand. Quand il sera grand, il gagnera la Coupe Stanley. Il aime le bleu, parce qu’il est un gars. Étienne est le Justicier bleu.

Frank, le Justicier gris : Originaire d’Alma au Lac-St-Jean, ancien Montréalais et nouvel habitant de Labeaumeville que nous nommerons ici… Québec, François se donne présentement corps et âme dans la réalisation d’une double maîtrise en design urbain et en aménagement du territoire. Vivant de roman et d’écriture, il réussit depuis deux ans un « projet d’écriture créative » qui a pour seul but d’écrire 50 000 mots en un mois. Captivé par le design des villes et les voyages, c’était écrit dans le ciel que François se joindrait un jour aux Justiciers urbains. Quand il sera grand, il sera le PDG de la filiale transport électrique d’Hydro-Québec. Frank est le Justicier gris.

Rox, la Justicière jaune : De Joliette à Montréal, toujours axée sur l’international, Roxane a toujours été la Justicière d’influence. Communicatrice, lobbyiste et coordonnatrice, Roxane est la touche féminine des Justiciers urbains. Elle apporte détermination et innovation au trio. Passionnée de littérature, de la Russie et de vodka-bacon, Roxane laisse sa façade de fille de style et de bon goût cacher son côté sournois et stratégique. Elle parle espagnol, ce qui lui confère le super pouvoir d’hypnotiser en trois langues. Seule gauchère du groupe, Roxane n’est pas une Justicière comme les autres. Quand elle sera grande, elle sera mairesse de Montréal. Roxane est la Justicière jaune.

.

Les chroniqueurs

Sébas, le Justicier rouge (reporter) : Originaire de LaSalle et possédant une solide expérience en communication, Sébastien n’a pu résister à l’offre alléchante des Justiciers urbains qui lui ont offert une tribune de prestige pour exercer ses talents de journaliste. Épicurien et grand amateur de sports, Sébastien  est un homme d’ambition qui a pour objectif  de vie d’assister à un match des Canadiens de Montréal dans les 30 villes de la LNH! Il arpente la ville sans relâche à l’affût des événements et des gens qui font Montréal. Quand il sera grand, il sera directeur général du Tricolore. Sébastien est le Justicier rouge.

Martin, le justicier noir (billet) :  Montréalais de souche et fier représentant du quartier Rosemont, Martin est définitivement le Justicier urbain le plus blond.  Doté d’une riche expérience en communication et compteur invétéré, Montréal est pour lui une ville remplie de souvenirs. À chaque mois il nous partagera des pans de son passé de jeune urbain dynamique ou nous offrira une vision de l’actualité au travers son regard singulier!  Quand il sera grand, il sera le gérant du 5e Beatles. Martin est le Justicier noir.

 

Les organisateurs

Pam, la Justicière rose : Paméla est sans aucun doute une femme de caractère. Véritable Germaine, elle a un talent inné pour gérer et pour mener toutes sortes d’opérations. Pas étonnant que son parcours professionnel l’ait amenée à travailler dans le domaine médical.  Femme créative, Pam a des idées plein la tête à toute heure du jour ou de la nuit, ce qui l’oblige plus souvent qu’autrement à se coucher aux petites heures du matin. Fan de réveils matinaux, de lunettes de soleil et de Cosmopolitain, Pam est toujours prête à quitter sa ville pour mieux l’apprécier à son retour. Originaire du Lac, sa réelle identité s’est développée à Montréal. Quand elle sera grande, elle possèdera la Clinique 1851. Pam est la justicière rose.

Alex, le Justicier orange: Originaire de Ville de Saguenay, arrondissement Jonquière, secteur Kénogami, Alex est le seul Alex du groupe.  Organisateur hors pair, il est toujours au garde à vous, prêt à voler au secours de ses comparses. Maître des jeux de mots, il manie la langue tel un chef d’orchestre avec sa baguette. Dans ses temps libres, il aime enfourcher sa monture et rouler sa bosse vers d’autres aventures. Alex est visiblement le plus grand justicier que la terre ait porté. Quand il sera vraiment grand, il sera le 5e Beatles.  Alex est le Justicier orange.

 

  1. quelle équipe formidable. Bravo!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :