Justiciers académie, ou l’histoire d’un rêve brisé

En cette triste journée, les Justiciers urbains doivent se rendent à l’évidence et l’admettre haut et fort: Justiciers académie est un flop! Certes, l’échec est chose commune pour les simples mortels de ce monde. Il s’agit toutefois du tout premier revers pour des super héros comme nous. Présenté autrement, nous pourrions dire que c’est la première fois que l’Histoire est marquée par un insuccès des Justiciers urbains.

De l’exaltation à l’incompréhension

Pourtant, tout indiquait que Justiciers académie, un concept original et novateur, allait attirer une horde de fans en délire, tous désireux d’exposer leur vie et leurs idées sur le web simplement pour avoir la chance de devenir un défenseur de Montréal.

Pourquoi aurions nous pensé autrement alors que le groupe que nous sommes a tant de choses à offrir: un statut de blogueur semi obscur, un site web en développement, une cotisation mensuelle, des soirs de semaine à écrire des textes, mais surtout une tribune et une image cool et rafraichissante. Avec cette panoplie d’avantages, vous imaginez la surprise des Justiciers urbains quand ils ont pris acte que le nombre de candidature avoisinait le zéro. Comment, Montréal, as-tu pu nous laisser tomber de la sorte? L’incompréhension se lisait sur les yeux des Justiciers dans la pénombre de leur bat cave encore un peu humide (on travaille sur le cas…).

L’autopsie d’un drame

Les Justiciers urbains sont peut-être trop intimidants. Il est vrai que nous avons une assurance, une belle plume, des uniformes serrés, une attitude juste assez désinvolte, de l’humour, etc. Le groupe paraît peut-être trop exigeant envers ses membres. Être un Justicier implique effectivement du temps, de l’intellect et un minimum de style. Peut-être que le groupe a mal communiqué ce qu’implique vraiment d’être un Justicier urbain. Nous aurions sans doute dû réaliser un court métrage pour expliquer le tout. Nos talents d’acteurs, maintes fois étalés sur la planète Internet, auraient sans doute permis à la population de mieux comprendre et d’aller au delà du mythe qui entoure les Justiciers.

Nous prenons acte de ce diagnostic.


Publicités

À propos de Les Justiciers urbains

Un jour, à la suite d’un projet mésadapté pour nore quartier, nous, les Justiciers urbains, avons été frappés par le devoir d’accomplir le destin qui nous unissait. Cette union nous a confié des turbos pouvoirs : lucidité et «exécutivité» hors du commun, capacité de faire triompher le bien du mal (uniquement dans des milieux citadins) ainsi que «sens de l’urbain» les avertissant des dangers imminents. Les Justiciers urbains aiment leur ville plus que tout. C’est pourquoi nous nous intéressons à l’ensemble des questions et enjeux concernant Montréal et sa région. Nous prenons position et faisons valoir nos idées face aux enjeux d’actualité. Nous produisons des éditoriaux, rédigeons des mémoires et participons à des consultations publiques avec pour mission de servir le bien commun de Montréal et de ses citoyens.

Publié le 1 mai 2012, dans Édito de la semaine. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Marie-Mich

    J’vous aime pareil…

  2. C’est tout ce qui compte !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :