Quand l’urgence urge

Moisson Montréal, tout le monde à Montréal a déjà entendu le nom. « Hum, c’est quoi qu’ils font déjà eux autres…?!? ». Moisson Montréal (MM) est un organisme sans but lucratif qui « récolte » des denrées alimentaires pour les redistribuer aux personnes dans le besoin. Elle est ce qu’on pourrait appeler plus communément une banque alimentaire.

MM a été créé en 1984 et depuis 1995, il est derrière l’organisme Renaissance. MM s’est rapidement imposé dans le paysage montréalais comme un organisme de première ligne, notamment grâce à ses interventions durant la crise du verglas. Depuis, il s’est forgé une solide réputation de part ses partenariats, ses associations, ses résultats et ses prix.

Logiquement, cette notoriété nous pousserait à croire que l’organisme est fleurissant et qu’il n’a pas réellement de difficulté à amasser des dons. Or, à la mi-février, c’est en grande pompe que MM lançait sa campagne « La grande récolte pour les enfants », avec pour objectif d’amasser, d’ici le 31 mars 2012,5 000 kgde denrées non-périssables pour venir en aide à 40 000 enfants de Montréal.

À seulement deux jours de la fin de la campagne, les résultats surprennent. Habituellement, dans les campagnes de ce type, on utilise généralement ce terme pour expliquer des résultats qui dépassent les attentes. Cette fois-ci, c’est malheureusement l’inverse, Moisson Montréal ayant à peine atteint 3% de son objectif!

Comment s’expliquent ces résultats? Il faut le dire, que MM connaît le plus gros de son succès (en termes de campagne) durant la période des Fêtes à laquelle on l’associe majoritairement. Toutefois, comme le rappelle l’organisme, et avec raison, « les besoins des 40 000 enfants, c’est à l’année longue ».

Les Justiciers urbains vous lancent donc l’appel. Lait maternisé, pots de purée pour bébés, céréales instantanées, couches et lingettes humides, voilà ce qui sera le plus utile. Toutes les denrées non-périssables sont toutefois les bienvenues. Des points de chute sont disposés jusqu’à samedi aux Galeries d’Anjou, au Carrefour Angrignon, au Complexe Desjardins et à l’École John Molson de l’Université Concordia. Moisson Montréal encourage aussi la population et les entreprises à les appeler pour participer à leur récolte clé en main.

Parce que la faim n’a pas de fin, vous attendez quoi?

www.moissonmontreal.org

Publicités

À propos de Les Justiciers urbains

Un jour, à la suite d’un projet mésadapté pour nore quartier, nous, les Justiciers urbains, avons été frappés par le devoir d’accomplir le destin qui nous unissait. Cette union nous a confié des turbos pouvoirs : lucidité et «exécutivité» hors du commun, capacité de faire triompher le bien du mal (uniquement dans des milieux citadins) ainsi que «sens de l’urbain» les avertissant des dangers imminents. Les Justiciers urbains aiment leur ville plus que tout. C’est pourquoi nous nous intéressons à l’ensemble des questions et enjeux concernant Montréal et sa région. Nous prenons position et faisons valoir nos idées face aux enjeux d’actualité. Nous produisons des éditoriaux, rédigeons des mémoires et participons à des consultations publiques avec pour mission de servir le bien commun de Montréal et de ses citoyens.

Publié le 29 mars 2012, dans UNi pour Montréal - articles. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :