Montréal d’un gratte-ciel à l’autre

Ce texte fait suite à une question déposée par que Guillaume sur notre blogue : «La nouvelle tour de Cadillac Fairview au Centre-ville, vous en pensez quoi ?»

Le projet de Cadillac Fairview vise à ériger une tour résidentielle de 61 étages à deux pas du Centre Bell. D’une valeur de 160 millions de dollars, cet édifice de plus de 700 unités de logement sera haut de plus de 200 mètres. Le concept de Cadillac Fairview a été présenté au conseil d’arrondissement au début octobre, ce qui constitue la première étape dans la réalisation de ce type de projet.

La majorité des 80 000 résidents de l’arrondissement Ville-Marie sont regroupés hors du centre des affaires. Un tel projet permettra de renforcir la fonction résidentielle du secteur.  Un territoire habité est nécessairement plus vivant, mixte et sécuritaire. En plus d’assurer un plus grand dynamisme dans le secteur, le projet pourrait devenir emblématique au même titre que le 1000 de la Gauchetère ou la Place Ville-Marie. Nous croyons donc que ce projet est approprié pour le centre-ville et qu’il présente un potentiel intéressant tant au niveau urbanistique qu’au niveau de l’image de Montréal.

Cela dit, les plans préliminaires laissent entrevoir un immeuble très épuré et plutôt sombre. S’il y a un enjeu avec le projet de Cadillac Fairview, il se trouve dans le concept architectural. Il est essentiel de donner au centre-ville des édifices distinctifs alors que la construction de gratte-ciels reprend après une période d’accalmie de plusieurs années. Si Montréal est véritablement une ville de design, elle doit saisir cette opportunité et favoriser les projets qui offrent une architecture soignée et innovante afin de faire rayonner la métropole et léguer une ville esthétiquement intéressante aux générations à venir.

Il ne faut pas oublier que le projet de Cadillac Fairview s’insère dans une démarche de restructuration plus large du centre-ville.  En effet, la construction d’une trentaine de tours a été autorisée et ces projets modifieront l’image du secteur.  Ils  permettront, entre autres, de réduire le nombre de terrains vacants et de stationnements extérieurs qui sont de véritables fléaux.  C’est dans ce contexte que l’arrondissement Ville-Marie soumettra son Cadre de révision des hauteurs et des densités du centre-ville à une consultation publique à la fin novembre[1]. Ce cadre servira de base pour le développement de ce secteur stratégique et s’intégrera à la nouvelle mouture du plan d’urbanisme de la Ville de Montréal. En plus de réajuster les hauteurs et les densités – inchangées depuis 1992 – le cadre s’intéresse à l’offre de stationnement, à la vue sur le Mont-Royal, aux logements abordables et aux «zones frontalières» qui font la transition vers des secteurs résidentiels ou le Parc du Mont-Royal.  Nous croyons que l’initiative de l’arrondissement est nécessaire et qu’elle aura des avantages multiples sur le secteur  (densification, augmentation de la population, réduction des terrains inutilisés, etc.).

Le centre-ville de Montréal est un endroit unique sur lequel il est possible de développer des projets d’envergure qui marqueront le paysage urbain.  Il est vital pour Montréal et le reste du Québec que cet espace demeure dynamique au point de vue économique, social et cultuel.  Les investissements à venir sont une opportunité qui ne s’est pas présentée depuis bien longtemps.  À nous de la saisir en s’assurant de la qualité des projets!

Peu importe le nombre de gratte-ciels qui se construiront au centre-ville, Montréal est et restera une ville à échelle humaine où il fait  bon vivre.  Ses nombreux quartiers à vocation résidentielle en font foi.


[1] Sous l’égide de l’Office de consultations publiques de Montréal http://www.ocpm.qc.ca/hauteurs-densites

Publicités

À propos de Les Justiciers urbains

Un jour, à la suite d’un projet mésadapté pour nore quartier, nous, les Justiciers urbains, avons été frappés par le devoir d’accomplir le destin qui nous unissait. Cette union nous a confié des turbos pouvoirs : lucidité et «exécutivité» hors du commun, capacité de faire triompher le bien du mal (uniquement dans des milieux citadins) ainsi que «sens de l’urbain» les avertissant des dangers imminents. Les Justiciers urbains aiment leur ville plus que tout. C’est pourquoi nous nous intéressons à l’ensemble des questions et enjeux concernant Montréal et sa région. Nous prenons position et faisons valoir nos idées face aux enjeux d’actualité. Nous produisons des éditoriaux, rédigeons des mémoires et participons à des consultations publiques avec pour mission de servir le bien commun de Montréal et de ses citoyens.

Publié le 9 novembre 2011, dans Réponse à un fan en délire!. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :