L’ouverture du Pont de l’autoroute 25…

21 mai 2011

C’est aujourd’hui que le pont de l’autoroute 25 accueillera ses premiers automobilistes. Pour certains, le parachèvement de cet ouvrage constitue une bonne nouvelle alors qu’il permet de faire le lien entre les différents tronçons déjà existants de l’autoroute 25 et qu’il réduira la congestion entre Laval et Montréal. Au-delà de ces quelques constats à première vue positifs, cette infrastructure aura des impacts négatifs durables sur le développement de la région.

En facilitant les déplacements entre les deux rives, le pont permettra le développement de nouveaux quartiers immobiliers le long du nouveau tronçon d’autoroute à Laval en plus de favoriser l’exode vers les banlieues plus éloignées de la Rive-Nord. Cet étalement vers des secteurs faiblement densifiés et difficiles à desservir en transport collectif viendra, à terme, augmenter le nombre de déplacements effectués en automobile. Ainsi, la réduction de la congestion entraînée par l’ouverture du pont de la 25 sera réduite à néant d’ici quelques années. Augmenter l’offre autoroutière, c’est aussi encourager la motorisation! Alors que la Communauté métropolitaine de Montréal vise à contenir l’étalement urbain et que le mot d’ordre est «densification», l’ouverture du nouveau pont nous conduit directement dans la mauvaise direction.

Qu’en pensez-vous? Ce projet d’infrastructure vise-t-il d’abord selon vous à répondre à un besoin de mobilité réel ou simplement à stimuler le développement immobilier sur des terres encore vierges au nord-est de la région métropolitaine?

Publicités

À propos de Les Justiciers urbains

Un jour, à la suite d’un projet mésadapté pour nore quartier, nous, les Justiciers urbains, avons été frappés par le devoir d’accomplir le destin qui nous unissait. Cette union nous a confié des turbos pouvoirs : lucidité et «exécutivité» hors du commun, capacité de faire triompher le bien du mal (uniquement dans des milieux citadins) ainsi que «sens de l’urbain» les avertissant des dangers imminents. Les Justiciers urbains aiment leur ville plus que tout. C’est pourquoi nous nous intéressons à l’ensemble des questions et enjeux concernant Montréal et sa région. Nous prenons position et faisons valoir nos idées face aux enjeux d’actualité. Nous produisons des éditoriaux, rédigeons des mémoires et participons à des consultations publiques avec pour mission de servir le bien commun de Montréal et de ses citoyens.

Publié le 11 juillet 2011, dans Édito de la semaine. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Je pense plutôt que le pont de la 25 est l’un des tronçons autoroutiers, avec celui du parachevement de la 30, qui servent uniquement à compléter un réseau planifié depuis les années 60. Par contre, l’ensemble des revenus générés par ce nouveau pont devrait être réinvestis dans les infrastructures de TC, ce qui n’est pas le cas avec le PPP actuel. Je suis en accord avec le renouvellement et le parachèvement des infrastructures routières autour de la métropole, mais une politique de tarification pour les utilisateurs doit être implantée sur l’ensemble de réseau montréalais et ce, au profit du TC et de la mobilité durable.

  2. Intéressante analyse… Il est vrai que le parachèvement de l’A-25 était planifié depuis bien longtemps au même titre que d’autres tronçons comme l’A-30, l’A-19 ou encore l’A-13. Dans un contexte où les ressources sont limitées et dans une optique de lutte à l’étalement urbain il s’agit d’une question très importante: quel parachèvement est nécessaire?

    Afin de prendre part à cette réflexion les Justiciers urbains ont proposé l’avenue suivante dans leur édito du 7 septembre : «nous proposons d’instaurer un moratoire sur le développement des routes dans la région de Montréal, le temps que le réseau actuel soit remis à niveau. Le parachèvement de l’autoroute 30 sur la Rive-Sud et celui de la 640 sur la Rive-Nord pourraient faire l’objet d’exception alors qu’ils permettront d’établir de véritables voies de contournement qui viendraient réduire la circulation de transit au cœur de l’agglomération et faciliter le transport des marchandises dans l’ensemble de la région métropolitaine.»

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :